Que dit la loi sur les sites de pari esport ?

La loi sur l’esport est encore mal connue. La législation européenne souhaite que chaque pays adopte ses propres règles. L’esport n’a cessé de croître en popularité et les États ont dû s’adapter au phénomène des paris sur les différents sites. Voici ce que dit la loi sur les sites de pari esport.

Un intérêt grandissant

En Europe, en France par exemple, les compétitions de jeux vidéo sportifs ont longtemps manqué d’encadrement. Les tournois et les paris relatifs aux compétitions se sont longtemps déroulés dans un grand vide juridique. Il a fallu bâtir un cadre juridique pour que les sites de pari esport ne soient plus assimilés aux sites de jeux de hasard et aux activités illégales. Il est désormais possible de parier légalement de l’argent en esport.

Il est donc permis de placer en toute légalité des paris sur les sites esport. Les paris esport en France sont maintenant régis par la loi. Il n’y a que quelques sites à l’heure actuelle, mais les experts prévoient une expansion rapide de cette pratique. L’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) est chargée de désigner des opérateurs agréés en France pour ce type de pari. La Belgique et l’Espagne, entre autres, autorisent aussi les paris sur l’esport.

En principe, les gains obtenus par les parieurs ne doivent pas être en argent réel. Il existe un système de points auquel les différents sites sont invités à se conformer. Les gagnants des différents paris reçoivent des cadeaux et des lots de tous genres. Les paris sportifs payants ne sont donc pas officiellement pratiqués en France, contrairement à plusieurs autres pays.

Il est risqué de tenter d’avoir accès à des sites de pari esport étrangers puisque ce type de site est souvent bloqué. Si un parieur effectue son pari sur un site étranger, il ne sera pas poursuivi. Cependant, il n’aura aucun moyen de faire valoir ses droits en cas de désaccord ou de fraude.

D’après la réglementation, seul un minimum de sociétés a le droit de proposer des sites de pari esport. Ces sites doivent être liés aux sports classiques.
L’accès facile aux paris est ce qui laisse croire que de plus en plus de sites verront le jour. La formule est identique à celle des paris sportifs traditionnels. Le joueur peut procéder par pari simple, pari combiné ou paris live.

Miser légalement
Pour parier en argent réel, depuis n'importe quel pays, sans restriction, sur LoL, CS:GO, Dota2, HS... en direct ou en pré-match et légalement. Chez cet opérateur

La France et l’ARJEL

L’ARJEL a été créée sous l’impulsion de la loi sur les paris sportifs en ligne et sur les jeux en ligne en général. Cette autorité a pour but de protéger les joueurs et les parieurs en ligne. Elle donne aussi des précisions sur les caractéristiques techniques des plateformes autorisées. Elle lutte également contre les fraudes en ligne. Pour éviter tout ennui, il est bien sûr recommandé de parier seulement sur les sites agréés.

L’ARJEL se charge aussi d’établir des prélèvements fiscaux sur les mises. Les paris esport avec ARJEL permettent de redistribuer les sommes recueillies aux filières sportives et hippiques. L’Autorité exerce un contrôle sur les opérateurs agréés et les opérations de jeux. Elle vérifie le niveau de sécurité qu’offrent les opérateurs agréés. Elle est en mesure d’identifier les manquements à la réglementation de la part de ces opérateurs.

La FDJ

La Française des jeux (FDJ) jouait à l’origine un rôle majeur en matière de pari sportif puisqu’elle était la seule société autorisée à offrir des loteries ou des jeux de hasard. La situation a évolué depuis. Il s’en est suivi une certaine ouverture de la concurrence qui profite aujourd’hui aux opérateurs de sites de pari esport. Les Paris esport de la FDJ demeurent tout de même proposés dans le cadre législatif actuel.

La FDJ a entre autres lancé la plateforme Parions esport pour continuer de faire face à la concurrence de manière efficace. Le parieur peut y miser sur différentes compétitions d’esport. Respectant toujours la règle interdisant les paris en véritable argent, la plateforme offre des paris gratuits.

Les principaux jeux de Esport

Conseils pour miser

Miser de l'argent réel sur une compétition e-sportive présente les mêmes risques que sur une compétition normale. Prenez garde à respecter les consignes suivantes :

  • Ne misez que l'argent que vous êtes prêt à perdre
  • Pariez pour vous divertir, pas pour vous enrichir
  • Prenez des enjeux sur des jeux ou des teams que vous connaissez
  • Les paris en directs sont plus risqués
  • Un joueur, même au top, peut craquer. Rien n'est sûr.

La Belgique et les paris esport

Les paris esport en Belgique sont encore peu pratiqués mais, comme ailleurs en Occident, on s’attend à un fort développement au cours des prochaines années. Il n’y a toujours pas de cadre législatif défini. Ce type de pari est offert par les principaux opérateurs de sites de paris sportifs. Pour la plupart, ils réservent une section aux paris esport. Il est possible de parier sur les jeux concentrant le plus de joueurs.

Grâce au flottement existant en matière de législation, des tournois peuvent être organisés librement sans avoir à répondre à des critères précis. Il est donc de la responsabilité du parieur de s’assurer de la sécurité des paris qu’il effectue. Les gains en argent proviennent parfois des sponsors. À d’autres occasions, les participants acquittent un droit d’inscription qui permet de financer l’opération.

Même s’il n’est pas défini légalement comme un sport, l’esport n’est pas non plus considéré comme un jeu d’argent. Son statut est encore flottant en Belgique. Les mineurs sont rarement acceptés aux tournois par crainte de poursuites futures. Une autorisation parentale est souvent demandée dans le cas contraire.

Les sites de paris esport en Belgique doivent être agréés par la Commission des jeux et du hasard (CJH). Comme en France, les parieurs peuvent opter pour le pari simple, le pari combiné et le pari live. Les opérateurs lancent souvent des paris spéciaux liés à des handicaps ou à des événements spéciaux. Chaque opérateur a la liberté d’afficher ses propres spécificités.

Les bookmakers belges doivent tout de même détenir une licence F1+ de la CHJ. Il s’agit d’une exigence minimale pour éviter les risques d’abus et de fraudes. L’offre est très abondante.

Interdiction aux mineurs

Les adolescents sont considérés comme un public vulnérable aux sites de pari esport. Ils sont attirés par l’accès facile à ces sites. La loi interdit pourtant la participation des mineurs aux jeux en ligne. Les jeux de hasard ne peuvent être vendus aux moins de 18 ans. Malgré l’interdiction, beaucoup d’adolescents avouent avoir misé en ligne sur des sites comme le PMU.

Pariez en toute légalité :

esport-pour-tous.com (c) 2020
Contact : [email protected]
Editeur : Mr. Clément Sales
Hébergement : Huyi

Facebook   Twitter